You are here: Home AIDEZ-NOUS À REMONTER LE GRAND TIPI

Aidez-nous à remonter le grand Tipi

Envoyer Imprimer PDF

 


Un document de la Protection civile estime le coût des travaux pour la restauration et l’adaptation fonctionnelle des édifices à :

- 10 500 000 € pour le Complexe monumental
- 5 500 000 € pour la Basilique


Reconstruire les monuments de L’Aquila et des Abruzzes détruits par le tremblement de terre du 6 avril 2009 sera comme « recomposer un puzzle ». Pour les Indiens d’Amérique, la maison ne servait pas seulement pour y vivre et y dormir, c’était surtout un lieu où être en contact direct avec la nature, dont ils avaient le plus grand respect. Les Blancs, habitués à construire des maisons bien enracinées dans le sol, devaient trouver vraiment très étrange d’entendre un chef de tribu dire à son village : «Le moment est venu de déplacer les tentes, il faut faire respirer la terre».

La tente n’avait pas seulement la fonction de constituer un abri pour la nuit, c’était aussi un lieu sacré, la Demeure du Grand Esprit.

Norbert Running, homme médecine de la réserve Sioux de Rosebud, raconte ainsi le sens spirituel profond et le respect pour la nature que comporte pour un Indien Sioux monter son tipi :


« Ériger un tipi signifie recréer le monde, reproduire un monde.
Tout d’abord, on crée une étoile avec les trois premières perches. La fondation du monde est une étoile.
Sa véritable forme intérieure est un cristal de lumière.
Une fois l’étoile réalisée, nous pouvons alors orienter notre monde pour être centrés.
Avec les sept autres perches nous identifions les sept directions.
Ces dix perches représentent une morale cosmique basée sur le ‘respect mutuel’ intrinsèque que l’on trouve dans toute la nature.
Puis les deux dernières perches soutiennent les oreilles, qui contrôlent l’entrée du vent dans le tipi.
Le tipi et le monde peuvent ainsi inspirer et expirer, communiquer avec les pouvoirs supérieurs.
On a donc les douze perches, symboles des douze mois de l’année et, en d’autres termes, des saisons et du cycle de la vie. »


La Basilique Santa Maria de Collemaggio a été édifiée, ou peut-être serait-il mieux de dire montée par Célestin V et par l’Ordre des Templiers avec le même esprit que celui des Sioux. Maintenant la terre s’est rebellée, elle a bougé, faisant s’écrouler le plafond de style baroque qui détonnait avec le plafond médiéval original et ouvrant un passage vers le ciel étoilé.



L’esprit de Célestin V semble s’être réveillé d’une longue torpeur. Sa terre a recommencé à respirer et nous invite à remonter ensemble


la Demeure des Dieus<
>son GRAND TIPI


Un homme ne peut changer le monde
mais il peut diffuser un message
qui peut changer le monde